Tony Craigg au MUDAM

© Adagp, Paris 2017, Rémi Villaggi/Mudam Luxembourg

© Adagp, Paris 2017, Rémi Villaggi/Mudam Luxembourg

Depuis ses débuts dans les années 1970, l’œuvre du sculpteur anglais Tony Cragg se renouvelle constamment. Ses premières œuvres se composent principalement d’objets trouvés, qu’il agence selon leurs caractéristiques, matériaux, couleurs et dimensions. Il instaure ainsi un dialogue intense avec la matière, qui dessine la ligne de force de toute son œuvre. « Je crois que la matière est tout » déclare-t-il. Qu’elles soient composées de bois, de verre, de plastique ou de bronze, ses sculptures associent les qualités propres d’un matériau à la vitalité d’une forme. L’inventivité de Tony Cragg, sa propension à créer des formes aussi complexes qu’élégantes, découlent de cette rencontre. Dans le cadre d’un grand cycle d’expositions monographiques mettant en avant des artistes de la Collection Mudam, cette exposition est l’occasion de découvrir l’œuvre d’un des plus importants sculpteurs contemporains.

> Jusqu’au 3 septembre au Musée d’Art Moderne Grand-Duc Jean, 3 Park Dräi Eechelen à 1499 Luxembourg