Marthe Wéry au BPS22

WERY

Vue de l’exposition Marthe Wéry © BPS22

Moins ambitieuse mais tout aussi splendide, l’exposition rétrospective que propose le BPS22 est quant à elle consacrée à l’artiste bruxelloise Marthe Wéry (1930-2005), à travers une trentaine d’ensembles d’œuvres dont la création s’étale sur plus de 50 an et qui appartiennent toutes aux collections du BPS22 et de la Province de Hainaut. Toutes les étapes importantes de son parcours sont représentées ici, accompagnées de recherches et de documents éclairant sont processus de travail. Ces dernières pièces, de ses premiers croquis aux projets d’intégration architecturale, sont inédites : elles ne sont en effet pas considérées comme des œuvres abouties, susceptibles d’être montrées comme telles, mais possèdent le statut de « recherches » et de « documents de travail » selon les cas. Toute sa vie, Marthe Wéry s’est attelée à explorer les composantes fondamentales de la peinture – les pigments, le châssis, le support –, ainsi qu’à étudier la manière dont ces composantes se répondent entre elles et s’inscrivent dans l’espace et l’architecture. Evoluant par « déplacements » progressifs avec une rare radicalité n’excluant ni la sensibilité ni le plaisir, elle a élaboré avec rigueur une œuvre qui s’est sans cesse renouvelée sans toutefois se dénaturer. C’est ce qu’a souhaité mettre en lumière cette rétrospective, structurée selon les quatre préoccupations récurrentes de l’artiste.

> Jusqu’au 23 juillet au BPS22. Musée d’Art de la Province du Hainaut, 2 boulevard Solvay à 6000 Charleroi.