Dali à Tournai

Antoni Pitxot © Succession Pitxot 2017

Antoni Pitxot © Succession Pitxot 2017

Après avoir été mis à l’honneur à Liège pendant une bonne partie de l’année 2016, c’est à Tournai que le célébrissime Salvador Dali est exposé en ce début d’année. Son œuvre extravagante et protéiforme y est décryptée par sa confrontation avec les sources multiples d’inspiration – artistiques, scientifiques ou littéraires – qui l’ont fondée, depuis la Renaissance jusqu’à l’époque moderne en passant par le romantisme. Cette exposition a pour but de reconstituer le véritable « ADN » de l’artiste ainsi que de révéler les liens insoupçonnés qui l’unissaient à une famille d’artistes de Cadaqués, les Pitxot, laquelle joua un rôle important dans l’éveil de sa vocation et dont la dernière figure récemment disparue, Antoni Pitxot, devint à la fois son collaborateur et son ami intime tout en produisant une œuvre picturale méconnue. Un ensemble exceptionnel d’œuvres de Dali et de Pitxot sera présenté aux côtés de grandes références de l’histoire de l’art européen. Pour les organisateurs, l’objectif de l’exposition est triple : il s’agit aussi bien de révéler la peinture d’Antoni Pitxot, peintre arcimboldesque disparu en 2015, ancien directeur du musée Dali et plus fidèle ami de l’artiste jusqu’à sa mort en 1989. Mais c’est aussi l’occasion de faire connaître les liens historiques méconnus entre les deux familles Dali et Pichot depuis le début du vingtième siècle et de dévoiler les affinités esthétiques et les sources d’inspiration communes de Dali et Pitxot à travers l’histoire de l’art européen.

> Jusqu’au 16 avril au Musée des Beaux-Arts de Tournai, 3 rue de l’Enclos Saint-Martin à 7500 Tournai.