• http://www.artexpo.be/wp-content/uploads/2016/02/bannerhomepage1m-1.jpg
  • http://www.artexpo.be/wp-content/uploads/2016/02/bannerhomepage2m-1.jpg
D_AE98_Edito_Nancy_Huston

© Fanny Dion / Kaizen magazine

Edito

Invitée en conférence à Wolubilis le mois dernier, l’écrivaine franco-canadienne Nancy Huston a débarqué à Bruxelles dans le tumulte d’une chasse à l’homme surmédiatisée. Chasse aux hommes, même, puisqu’ils étaient plusieurs. Dans l’essai ayant inspiré son allocution, Huston déclare précisément que l’actualité et l’histoire sont à 90% masculines, et ce, pour plusieurs raisons. « Sois fort » intime-t-on depuis toujours aux garçons, « sois belle » impose-t-on aux petites filles. Ces deux facettes miroir d’une réalité que l’on a souvent tendance à gommer au nom de l’égalité entre les sexes, Nancy Huston les a investiguées de fond en comble dans un essai fortement controversé paru en 2012 : « Reflets dans un œil d’homme » (Actes Sud). Affrontant les discours habituels des féministes et des théoriciens du genre, elle y questionne l’importance du regard masculin dans les relations érotiques, séductrices et sexuelles qui lient les deux sexes. Un regard largement tributaire, depuis quelques décennies, de l’invention de la photographie et du cinéma. Depuis un siècle, plus la femme s’émancipe et devient sujet, plus elle se fait également, de son propre gré, objet : « Chacune de nous est la star de sa propre vie, prête à être regardée sous toutes les coutures » s’exclamait-elle à Wolubilis, évoquant l’emprise de l’industrie cosmétique et des magazines féminins. L’image a, dans nos sociétés occidentales qui affirment sans cesse la liberté des femmes, pris le pas sur la réalité : « Les jeunes hommes sont mis en contact avec la pornographie bien avant d’entrer en contact réel avec un corps de femme. »
Et l’art, dans tout ça ? « Il faudrait mettre des cours de nu au programme de toutes les écoles » affirme Huston dans ses propositions finales. Pour que les jeunes apprennent à regarder, à voir réellement ce qu’est le corps, dans toute sa nudité tangible et son humanité. Pour oser remettre en cause l’économie du dévoilement obligatoire et de l’exhibition à outrance qui est celle de notre Occident « civilisé » : « Nous vivons dans une société allumeuse, qui a réussi à nous faire croire que se foutre à poil est gage de liberté. » La figure de la putain est devenue, aux yeux des hommes, l’horizon normal de l’érotisme. Or, derrière chaque prostituée, il y a une fille réelle, avec une vie, des pensées, des émotions, rappelle Huston, évoquant les livres et le destin tragique de Nelly Arcan. Une école du regard est à créer d’urgence pour nos enfants, filles et garçons !
Aliénor Debrocq

 

Expositions du mois

Tout voir

Esprit du temps – Art Basel 2016

Créé en 1996, ArtBasel est définie comme la plus prestigieuse foire d’art le dans le monde, référence incontestée de la scène artistique contemporaine. Et ce n’est pas exagéré. Chaque année, après un processus qui prend environ 11 mois ARTBASEL sélectionne rigoureusement les galeries les plus prestigieuses dans le monde, dont les préoccupations travail non seulement donner de l’espace aux artistes d’exposer leur travail, mais pour représenter toutes vos préoccupations de carrière , en projetant un itinéraire d’expositions et leur presse… More

Peter Kogler chez ING

Réalisée par Peter Kogler, artiste autrichien de renommée internationale qui vit et travaille à Vienne, « Next » est une exposition immersive offrant un panorama de ses travaux multiples, ponctué d’œuvres récentes et plus anciennes. Elle illustre la marche en avant de cet artiste qui n’a de cesse de se renouveler. Pour cette exposition, Peter Kogler conçoit plusieurs nouvelles pièces d’art plastique et animations par ordinateur. Le grand public découvrira cette première en Belgique comme un nouveau type d’exposition multimédia, fruit… More

Boverie ouvre ses portes

Forte d’un redéploiement ambitieux, la Ville de Liège s’est dotée depuis dix ans des infrastructures les plus modernes en matière de mobilité et de culture : gare TGV, opéra, théâtre, quais de Meuse, piétonniers, musées, cinémas… Cette année, un nouveau lieu d’expositions de qualité internationale vient renforcer cette dynamique urbaine, avec la restauration du centre d’art inscrit au cœur du parc de la Boverie. Le bâtiment d’origine est une réalisation des architectes Jean-Laurent Hasse et Charles Soubre, construit pour l’Exposition… More

Rétrospective Andres Serrano

Figure majeure de la scène artistique contemporaine, le photographe américain Andres Serrano est principalement célèbre pour ses portraits et clichés de corps. Il révèle à travers ses photographies une réalité souvent dérangeante. La religion, la mort, le sexe ou la violence imprègnent son œuvre et constituent autant de références dans la rétrospective que lui consacrent les Musées royaux des Beaux-Arts de Belgique. La carrière de l’artiste se décline à travers les images les plus symboliques de toutes les séries qu’il… More

Agnès Varda à Ixelles

Au Musée d’Ixelles, l’exposition « Patates et compagnie » invite le public à plonger dans l’univers inventif et sensible de l’artiste Agnès Varda, lauréate de la Palme d’honneur au Festival de Cannes en 2015 pour l’ensemble de son œuvre cinématographique. C’est à Bruxelles, la ville de son enfance, qu’elle propose, pour la première fois en Belgique, un voyage visuel atypique au détour d’installations, de photographies et de vidéos. Son œuvre généreuse mêle avec humour souvenirs d’enfance et productions récentes pour… More

Tentoonstellingen van de maand

Alles zien

Vaast Colson & Kati Heck in het M HKA

“Show me yours & I’ll show you mine” omvat twee solotentoonstellingen verpakt als een grote momentopname van twee lokale kunstenaars op het punt van een internationale doorbraak: Vaast Colson en Kati Heck. Vaast Colson (Kapellen, 1977 – woont en werkt in Antwerpen) staat bekend om zijn veelzijdig beeldend werk dat sculpturen, installaties, schilderijen, tekeningen, fotografie en performance omvat. Hij behoort tot een jonge generatie Antwerpse kunstenaars die niet terugschrikt voor de grote vraag naar de plaats en rol van de… More

Flower power in het MSK

In 2016 komen de Floraliën na 26 jaar afwezigheid terug naar de Gentse binnenstad. Ook het Museum voor Schone Kunsten maakt deel uit van het bloemenparcours. Het museum wordt de locatie voor ‘Flower Power’: een zinnenprikkelende versmelting tussen kunst en de kracht en schoonheid van de natuur. De band tussen het museum en de Floraliën is vanzelfsprekender dan je misschien zou denken. Sinds de start in 1809 gingen de Floraliën voornamelijk door rond de Coupure. Vanaf 1836 gebeurde dat in… More

Wesley Meuris in Mu.ZEE

Tot 15 mei is Wesley Meuris nog te gast op het Enter-platform in Mu.ZEE. Enter is een initiatief van Comitee Mu.ZEE 2.0, de promotorsclub van Mu.ZEE,  dat jonge beloftevolle kunstenaars en de collectie van Mu.ZEE extra wil ondersteunen. Hiervoor biedt zij een uniek ontmoetingsplatform aan binnen de muren van Mu.ZEE: bij elke Enter–tentoonstelling hoort een salon – discussie, lezing, performance, workshop… Het werk van kunstenaar Wesley Meuris (°1977) heeft een sterk architecturaal of zelfs een wetenschappelijk karakter en laat zich… More